Voiture électrique : achat ou location de la batterie ?

Selon les constructeurs automobile, différentes solutions sont proposées pour acquérir une voiture électrique :

  • Achat du véhicule et de la batterie.
  • Achat du véhicule et location de sa batterie.

Lorsqu’on achète une voiture, difficile de se dire que l’on ne sera propriétaire que d’une partie de cette dernière, pourtant la location de batterie représente plusieurs avantages non négligeables. Baisse du prix d’achat, tranquillité dans le temps et fiabilité sont garanties avec cette formule.

La batterie étant l’élément le plus coûteux des voitures électriques, leur location est peut-être une solution rentable.

Quels sont les avantages de louer sa batterie ?

Les constructeurs comme Renault qui imposent la location de la batterie d’une voiture électrique ne cherchent pas seulement à tirer parti d’un tel dispositif, mais cherchent plutôt à offrir la garantie à ses clients de posséder un véhicule offrant une autonomie intéressante.

jaguar-i-pace-batterie

Il est important de noter qu’au fil du temps, la batterie d’un tel véhicule tend à perdre en efficacité et n’arrive plus à délivrer la puissance nécessaire à son bon fonctionnement. Son autonomie est altérée, de même que ses performances. De fait, ce type de contrat reste le meilleur moyen d’éviter les soucis.

En prenant l’exemple de la Renault Zoé, voyons comment ces contrats se déclinent :

  • Pour un forfait de 69 euros par mois, un client peut louer sa batterie dans la limite de 7500 km annuels.
  • Pour les plus gros rouleurs, un contrat illimité permet d’utiliser son véhicule sans restriction kilométrique pour 119 euros mensuels.

Certes, ces tarifs représentent une certaine somme, mais le véhicule coûte moins cher à l’achat qu’un équivalent dont la batterie est achetée en même temps que le véhicule. On constate une différence de l’ordre de 40%… Ce montant n’est donc pas négligeable !

En revanche, là où ce type d’engagement peut être bloquant, c’est à l’heure de vendre sa voiture électrique d’occasion. Il est important de bien se renseigner sur la période d’engagement et sur les modalités à suivre en cas de changement de propriétaire.

Acheter sa voiture électrique ET sa batterie

Il faut tout d’abord souligner le surcoût que représente cet investissement. La batterie représente en général 40% du prix d’achat global.

Comme nous l’avons dit précédemment, la batterie perd de son efficacité au fil du temps. Toutefois, les constructeurs offrent une garantie minimale quant à son bon état de marche. La période de garantie s’étend de 6 à 10 ans selon le modèle et la marque du véhicule.

renault-zoe-recharge

Afin d’épargner cette dernière, bien respecter chaque cycle de charge permet de pérenniser son efficacité. Gardez ce point en tête à l’heure de recharger votre voiture électrique.

Le gros avantage d’être propriétaire de la batterie de son véhicule réside dans la vente d’occasion. En effet, dans ce cas, inutile de se poser la question du devenir du contrat de location. Le véhicule est vendu tel quel, et l’acquéreur doit être conscient de son achat.

A noter : actuellement, le marché de la voiture électrique d’occasion est relativement marginal. D’une part les propriétaires conservent leurs véhicules, d’autre part, les acheteurs sont souvent frileux quant à passer le pas et subir la vétusté de la batterie. Son changement coûte plusieurs milliers d’euros…

Vers quel constructeur se tourner et pour quelle option ?

Chaque constructeur propose sa formule. Si à l’heure actuelle Renault impose la location de batterie quel que soit le véhicule électrique concerné, PSA et Nissan permettent de choisir quelle est la solution la plus adaptée à chaque client.

En revanche, côté constructeurs allemands et américains, la location n’est pas une option. Les véhicules électriques Mercedes, BMW, Volkswagen ou Tesla sont vendus avec leur batterie. Il en va de même avec Hyundaï ou Kia qui en imposent également l’achat.

Quelles que soient vos aspirations, renseignez-vous directement auprès de chaque constructeur. Ne négligez pas les conditions d’acquisition, vous pourriez le regretter dans le temps. Gardez surtout à l’esprit que si vous êtes un gros rouleur et que vous appréciez de changer de voiture régulièrement, l’achat de la batterie reste la meilleure option.

De plus, la côte des véhicules électriques d’occasion est meilleure que celle des véhicules thermiques. Les véhicules électriques subissent une plus petite décote, surtout les premières années après leur achat. Vous alimenterez ainsi le marché de l’occasion, qui devrait exploser en France dans les années à venir.

 

 

Sources photos Pixabay, Renault et Jaguar