Tesla Model S

La Tesla Model S est une berline de luxe de près de cinq mètres, entièrement électrique, fabriquée par Tesla depuis 2012. Le Tesla Model S dispose de cinq sièges divisés en deux rangées de sièges, mais peut être équipé en option de sept sièges grâce à une troisième rangée avec deux sièges enfants. Ce modèle est commercialisé en Europe depuis 2013. Elle dispose d’une grande batterie lithium-ion qui lui donne une autonomie de 490 à 613 kilomètres, selon la version.

La Tesla Model S est un produit qui n’a pratiquement pas eu de concurrence au départ, puisqu’il n’existait jusqu’à présent aucun autre modèle comparable en termes de performances et d’autonomie électrique. Tesla a fabriqué une alternative électrique à l’Audi A6, BMW Série 5, Mercedes Classe E. Mais, dans les années à venir, il y aura des produits en compétition avec Tesla, comme l’Audi e-tron GT, la Porsche Taycan ou la BMW i4.

Le design de la Tesla Model S

La conception de la carrosserie de la Tesla Model S est restée pratiquement intacte depuis son lancement en 2013. Aujourd’hui, ce qui ressort le plus dans le calcul global, c’est sa façade, où les prises d’air ont pratiquement disparu. Les phares, à technologie LED intégrale, offrent une signature lumineuse très caractéristique.

tesla-S-model

Le modèle S ne cherche pas à cacher ses intentions de coupé. Bien qu’il s’agisse d’une berline 5 portes, ce modèle intègre les détails typiques des modèles sportifs, comme les portes sans cadre ou les poignées affleurantes, qui apparaissent automatiquement. L’arrière, plus conventionnel, apporte de la robustesse à l’ensemble avec une allure large et haute.

Tesla S de l’intérieur

À l’intérieur, la Tesla Model S opte pour le minimalisme, la sobriété et les dernières tendances, avec un nombre de boutons limité. Ceci est possible par la centralisation des fonctions grâce à un gigantesque écran tactile de 17 pouces. L’instrumentation utilise également un affichage entièrement numérique.
L’habitacle de la Tesla S est, comme il est d’usage dans ce type de voiture, pensé pour cinq passagers, mais mieux adapté pour seulement quatre personnes. Cependant, le modèle S propose en option une troisième rangée de sièges de secours avec deux sièges conçus pour les enfants, qui voyagent dans le sens inverse.

tesla-S-intérieur

Le modèle S dispose de deux compartiments à bagages grâce à l’absence de moteur à combustion qui prend de la place à l’avant. C’est pourquoi, sous le capot, il y a un coffre de 150 litres, plus les 755 litres disponibles dans le coffre arrière, le plus grand de sa catégorie.

Les différentes options de puissance et d’autonomie pour la Tesla Model S

Le modèle Tesla S offre des variantes dont les différences résident avant tout dans la puissance de ses moteurs électriques et la capacité de charge des batteries, qui ne changent en rien la taille, le poids ou la disposition dans le châssis. Elles sont toujours logées sur le plancher de la voiture, tandis que le ou les moteurs sont placés en ligne avec les essieux.

  • La variante la moins puissante, appelée “60“, est disponible en version traction arrière (60) et traction intégrale (60D). Équipées d’une batterie de 60 kWh, elles accélèrent de 0 à 100 km/h en 5,8 et 5,4 secondes respectivement, pour atteindre 400 km d’autonomie homologuée.
  • La version suivante est le “75” et le “75D“, qui offrent également la traction arrière pour le 75 et la traction intégrale pour le 75D. Il n’y a pas de différence d’accélération, seulement la vitesse maximale change (210 km/h dans les 60 et 225 km/h dans les 75). L’autonomie atteint 490 km selon l’homologation.
  • Au-dessus, la variante 90 D, avec une accélération de 0 à 100 km/h en 4,4 secondes, traction intégrale et une batterie de 90 kWh capable de fournir une autonomie homologuée de 557 km. La version la plus puissante et la plus rapide est la P100D, avec une batterie de 100 kWh qui fournit une autonomie de 613 km, pouvant accélérer de 0 à 100 km/h en 2,4 secondes.

tesla-S

L’Autopilot Tesla

Tesla assure que tous ses modèles sont des véhicules autonomes au niveau matériel, c’est-à-dire qu’ils sont techniquement capables d’être conduits sans conducteur avec toutes les garanties de sécurité. En tout état de cause, pour le moment, leurs capacités sont limitées, car la législation actuelle ne permet pas ce type de conduite. Lorsqu’il y aura un changement de législation, Tesla n’aura besoin que d’une mise à jour logicielle pour rendre ses voitures autonomes, totalement fonctionnelles.

La Tesla Model S comprend la version 2.0 du système Autopilot grâce à huit caméras placées autour du véhicule, douze capteurs à ultrasons (ils permettent de détecter des objets autour du véhicule) et un radar avant qui permet de voir même devant le véhicule précédent.

Comme les capacités de l’Autopilot sont limitées pour des raisons légales, ce qui reste du système ressemble beaucoup au régulateur de vitesse que l’on retrouve dans des véhicules comme chez Audi. Concrètement, la Tesla Model S est capable d’accélérer et de freiner en fonction du trafic. Elle est capable de s’arrêter si le véhicule qui précède le fait, ou de reprendre automatiquement, en maintenant toujours le véhicule dans la voie. Le système peut également agir sur la direction, en suivant n’importe quel type de virage sur autoroute, même si le conducteur doit toujours tenir le volant, attentif.