Tesla Cybertruck : un design controverse…

Tesla-cybertruck

Bien qu’il ne fasse pas l’unanimité, le Cybertruck a au moins le mérite de faire parler de Tesla ces derniers jours. Tantôt moqué, tantôt encensé, ce modèle de pick-up ne laisse pas le public indifférent.

Comparé aux véhicules présents dans les jeux vidéo d’une époque révolue où les machines n’offraient qu’un affichage aux performances limitées, il semble pourtant avoir un certain succès dans la mesure où plus de 140 000 commandes ont déjà été passées en seulement quelques jours !

Cybertruck, futur succès de Tesla ou grand flop ?

Un des points à prendre en compte pour temporiser les chiffres de commandes avancé réside dans la somme que les futurs acquéreurs ont dut verser pour cette réservation : 100 dollars !
N’y aurait-il pas là une volonté délibérée de la part de Tesla de gonfler artificiellement les futures ventes ? Il faut se souvenir que 1000 dollars étaient demandés pour réserver le précédent véhicule de la marque… Combien des intéressés finiront par se rétracter avant la livraison ?

Tesla-cybertruck-benne

Au-delà de ces considérations, force est de reconnaître que le Cybertruck fait l’objet de nombreuses moqueries sur la toile. Le design de ce véhicule est tellement radical qu’il dérange autant que ce qu’il surprend.

Tesla a décidé de s’attaquer au marché très en vogue outre-Atlantique du pick-up. Aux EU, ce type de véhicules fait fureur. D’ailleurs, Tesla a voulu séduire aussi bien les travailleurs qui recherchent une voiture capable de transporter matériel et lourdes charges dans la benne arrière, que les familles en attente d’un habitacle confortable et spacieux. Le Cybertruck offre aussi bien l’in que l’autre. Encore reste-t-il à savoir si le parti pris de la marque va réussir à véritablement convaincre.

Jusqu’à 800 kilomètres d’autonomie

Selon la version choisie, le véhicule embarquera entre un et trois moteurs, permettant d’atteindre 800 km d’autonomie sans avoir à se soucier d’en recharger les batteries. Voilà une performance à saluer dans la mesure où cette distance laisse loin derrière la plupart des véhicules électriques disponibles à ce jour sur le marché.

Encore un cap de franchi par Tesla qui ne cesse de s’imposer en tant que leader sur le marché de la mobilité électrique.

Le Cybertruck est à l’épreuve de toutes les agressions

Autre point sur lequel Tesla s’appuie pour communiquer, c’est la résistance de son véhicule. Ce pick-up supporte aussi bien les coups de marteau que les impacts en tous genres, sans qu’aucune marque ne reste visible.

tesla-cybertruck-application

Loin de n’être qu’un banal pick-up, le Cybertruck est un OVNI sur un marché en pleine mutation. Encore une fois, Tesla joue la carte de la singularité en dotant son nouveau véhicule de capacités dignes d’un film rétro-futuriste.

Des ventes à surveiller

Tesla annonce que son pari osé pourrait lui rapporter jusqu’à 8 milliards de dollars !
Attention, ceci tient surtout compte des précommandes et des extrapolations qui en résultent. Il ne reste qu’à voir si le carnet de commandes reste aussi bien rempli au fil des mois à venir. Affaire à suivre !

Le Cybertruck est disponible en 3 versions :

  • La version de base coûte 39900 dollars, fonctionne en 2 roues motrices et atteint une vitesse max de 177 km/h, pour une autonomie de 402 km.
  • La version intermédiaire est proposée à la vente à 49900 dollars, fonctionne en 4×4, atteint les 193 km/h pour 483 km d’autonomie.
  • La version luxe coûte 69900 dollars, fonctionne en 4×4, atteint 209 km/h et 805 km d’autonomie.

 

 

Crédit photo Tesla