Quelles sont vos options en matière d’amendes pour excès de vitesse, où et comment payer ?

Quelles sont vos options en matière d’amendes pour excès de vitesse, où et comment payer ?

L'intérieur de la Suzuki Celerio.Les contrôles de vitesse des automobilistes par les autorités locales et nationales se poursuivent malgré la confusion entourant l’introduction de l’adjudication administrative des infractions routières (AARTO), prévue pour cette année mais suspendue en janvier lorsque la Haute Cour l’a jugée inconstitutionnelle.

Durée de lecture estimée : 6 minutes, 59 secondes.

Cela ne dispense en aucun cas les automobilistes de la responsabilité de payer les amendes pour excès de vitesse qui leur sont légalement infligées.

Il est important de comprendre les différences majeures entre l’AARTO et les amendes émises par les autorités locales ou provinciales.

Dans ces derniers cas, les amendes sont traitées comme des affaires pénales par les tribunaux, tandis que AARTO dépénalise l’excès de vitesse et en fait une procédure administrative.

Dans le premier cas, vous êtes innocent jusqu’à ce que votre culpabilité soit prouvée, mais avec AARTO, vous êtes coupable jusqu’à ce que vous prouviez votre innocence.

L’AARTO est en vigueur à Johannesburg et à Pretoria depuis plus de 10 ans – sans les pénalités d’inaptitude du permis de conduire – et les amendes émises dans ces régions restent valables malgré la décision de la Haute Cour.

Alors, quels sont les différents processus ?

AARTO :

Étape 1 – Avis d’infraction

Les infractions mineures et majeures sont traitées conformément aux procédures administratives, telles que prescrites par la loi AARTO. Si une personne est accusée d’avoir commis une infraction, l’agent de la circulation émet un avis d’infraction.

Les avis d’infraction écrits à la main sont distribués par les agents de la circulation et seront éventuellement remplacés par des dispositifs électroniques. Les infractions relatives aux caméras sont générées électroniquement par eNatis et envoyées par courrier. Actuellement, le montant de l’amende est assorti d’une réduction de 50 % si elle est payée dans les 32 jours.

Étape 2 – Lettre de courtoisie

Une lettre de courtoisie est envoyée si l’amende n’est pas payée dans les 32 premiers jours suivant l’émission de l’avis d’infraction. À ce moment-là, le montant total doit être payé, plus les frais administratifs. Le non-respect des exigences de la lettre de courtoisie entraînera l’émission d’un ordre d’exécution.

Étape 3 – Titre exécutoire

Si le contrevenant ne se conforme pas à la lettre de courtoisie ou ne se présente pas devant le tribunal après avoir choisi de le faire, il recevra par courrier un ordre d’exécution.
Si le contrevenant ne se conforme pas aux exigences de l’ordonnance d’exécution dans les 32 jours, un mandat sera émis pour recouvrer la pénalité et les frais applicables.
Tant que la pénalité et les frais supplémentaires n’auront pas été payés, aucun permis de conduire, permis de conduire professionnel ou disque d’immatriculation de véhicule enregistré à votre nom ne sera délivré tant que l’ordonnance d’exécution n’aura pas été respectée ou révoquée.

A lire égalent  Démarrer voiture avec cable

Étape 4 – Mandat d’exécution

Si l’ordonnance d’exécution n’est pas respectée dans les 32 jours, un mandat sera émis et remis à un shérif pour exécution. Il peut s’agir de la saisie de vos biens mobiliers, de l’effacement de votre permis de conduire et de votre disque d’immatriculation, ou de votre signalement à un bureau de crédit.

Pour plus d’informations sur la manière de demander votre amende, de payer votre amende, d’aller au tribunal et sur d’autres sujets liés aux amendes, consultez le site http://www.aarto.gov.za/.

Dans le reste du pays, les amendes sont soit municipales, soit provinciales, selon la route empruntée à ce moment-là.

Vous pouvez recevoir l’un des deux types d’amendes, quelle que soit l’infraction au code de la route :

  1. Un avis de l’article 56 vous est remis par un agent de la circulation, généralement pour une infraction au code de la route. Il comporte une date d’audience.
  2. Un avis en vertu de l’article 341 est envoyé à un automobiliste par la poste pour des infractions filmées par des caméras de surveillance de la circulation ou pour des contraventions émises en l’absence de l’automobiliste (par exemple, pour un disque de permis expiré). Il ne comporte pas de date d’audience mais constitue un premier avis avant sommation. Le service de la circulation émettra un deuxième avis avant de délivrer la citation à comparaître.

Contestation des amendes routières : Informations fournies par Justice Project South Africa

Loi sur la procédure pénale – S341 (lorsque vous recevez une amende pour infraction au code de la route mais pas de convocation au tribunal)

  1. Vous pouvez écrire au service de la circulation routière.
  2. Vous n’aurez besoin que du numéro de l’avis de composition.
  3. Si vous avez l’avis de composition, joignez une copie de celui-ci à votre lettre. Conservez l’original en lieu sûr.
  4. Il n’est pas nécessaire que les lettres soient accompagnées d’un affidavit.
  5. Vous pouvez envoyer votre lettre au service de la circulation par la poste, par télécopieur ou par courriel. Vous n’êtes pas obligé d’utiliser un courrier recommandé si vous la postez, mais cela permet d’établir une trace écrite.
  6. Le service de la circulation peut vous répondre par écrit. En réalité, cela se produit rarement.
  7. Si votre représentation est couronnée de succès, l’amende sera soit annulée, soit réduite.
  8. Le résultat le plus courant est la réduction de l’amende parce qu’ils veulent l’argent.
  9. Si votre représentation n’aboutit pas, vous devrez attendre que l’assignation soit délivrée et vous soit signifiée.
  10. En payant l’amende pour reconnaissance de culpabilité sur l’avis de composition (avant l’assignation), vous n’aurez pas de casier judiciaire.
A lire égalent  Ce que nous savons jusqu'à présent

Loi sur la procédure pénale – S54 ou S56 (lorsque vous recevez une citation à comparaître au tribunal)

  1. Vous pouvez écrire ou vous adresser au procureur de la République du tribunal d’instance auquel vous êtes convoqué.
  2. Vous aurez besoin de l’original de la convocation S54 ou de la notification écrite S56.
  3. Si vous lui écrivez, joignez une copie de l’assignation ou de la notification écrite à votre lettre. Conservez l’original en lieu sûr.
  4. Il n’est pas nécessaire que les lettres soient accompagnées d’un affidavit.
  5. Vous pouvez envoyer votre lettre au procureur par la poste, par télécopieur ou par courriel. Vous n’êtes pas obligé d’utiliser un courrier recommandé si vous la postez, mais cela permet d’établir une trace écrite.
  6. Si vous écrivez au procureur général et ne remettez pas votre lettre en personne, il/elle peut vous répondre par écrit. En réalité, cela se produit rarement.
  7. Si votre représentation est couronnée de succès, l’assignation sera retirée ou l’amende réduite. Le résultat le plus courant est la réduction de l’amende parce qu’ils veulent l’argent.
  8. Si votre représentation n’aboutit pas, vous devrez comparaître devant le tribunal si vous ne payez pas l’amende pour reconnaissance de culpabilité.
  9. Si vous comparaissez devant le tribunal, il est fortement conseillé de vous faire représenter par un avocat, mais veillez à en obtenir un qui connaît bien le code de la route. Il y a beaucoup de vérité dans le dicton « un homme qui se représente lui-même a un imbécile comme avocat », alors soyez prudent.
  10. Si vous payez l’amende pour reconnaissance de culpabilité ou si vous êtes reconnu coupable par le tribunal, la loi sur la procédure pénale stipule que vous devez recevoir un casier judiciaire.

Loi AARTO – AARTO 01 ou AARTO 03 

  1. Vous aurez besoin d’un formulaire de représentation AARTO 08 sur www.aarto.gov.za.
  2. Vous devez fournir tous les détails requis sur ce formulaire, y compris le numéro de l’avis d’infraction et le nom de l’autorité de délivrance.
  3. Si vous disposez de preuves supplémentaires, etc., vous pouvez les joindre à votre déclaration.
  4. Toutes les représentations AARTO 08 doivent être signées devant un commissaire à l’assermentation.
  5. Vous soumettez ce formulaire selon les méthodes indiquées sur le formulaire. Vous pouvez le télécharger sur le site www.aarto.gov.za. Il est recommandé d’utiliser le site web d’AARTO pour le soumettre, car le statut de l’avis d’infraction passe alors immédiatement à « représentation » dans eNaTIS. Vous obtenez également un reçu AARTO 05c à télécharger immédiatement.
  6. Selon la loi, vous devez être notifié du résultat de votre représentation sur un AARTO 09 résultat de la représentation. En réalité, cela se produit rarement.
  7. Si votre représentation est couronnée de succès, l’avis d’infraction sera annulé. Si elle n’aboutit pas, la RTIA peut ajouter 200 R supplémentaires à la sanction si vous avez fait des démarches après l’expiration d’un délai de 64 jours à compter de la date de l’infraction.
  8. Si votre représentation n’aboutit pas, vous pouvez choisir d’être jugé au tribunal, auquel cas une citation à comparaître conformément à la section 54 de la loi sur la procédure pénale doit vous être signifiée.
  9. Si vous êtes reconnu coupable par le tribunal, vous devrez payer l’amende mais vous n’aurez pas de casier judiciaire.
A lire égalent  Reprise d'une voiture pour le rachat d'un nouveau véhicule : comment ça marche ?

Ce que vous pouvez demander lorsque vous êtes arrêté pour excès de vitesse

  1. Vous pouvez demander à voir le certificat d’étalonnage de l’appareil de mesure de la vitesse utilisé.
  2. Vous pouvez également demander à voir le certificat d’opérateur de la personne qui utilise l’appareil.
  3. Vous pouvez également demander à voir le certificat de nomination de l’agent en tant qu’agent de la paix.

Il est toutefois essentiel de rester calme et poli et si l’un ou l’ensemble des documents susmentionnés ne sont pas disponibles, ne discutez pas et prenez note de ce fait pour votre défense ultérieure.

Où puis-je payer mon amende ?

Les amendes peuvent être payées de plusieurs manières. Il existe un certain nombre de services en ligne et de banques qui vous permettent de rechercher les amendes impayées et d’effectuer le paiement.

Vous pouvez payer à n’importe quel bureau de la circulation, aux bureaux municipaux locaux ou à Pick ‘n Pay.

Le blog Suzuki est rempli d’articles utiles sur tout ce qui concerne l’automobile. Inscrivez-vous ici et recevez nos articles dans votre boîte de réception.

Quotidien