Peugeot e-208

L’arrivée de la citadine Peugeot e-208 était évidente après avoir vu comment la deuxième génération de la Peugeot 208 était pensée. La version électrique a été rendue possible grâce à l’adoption de la plate-forme CMP du groupe PSA, qui a également contribué à une réduction significative du poids. Esthétiquement, cet exemplaire reste pratiquement le même que celui équipé d’un moteur à combustion, à peine distingué par une calandre de la même couleur que la carrosserie, des logos de lion ou des roues spécifiques de 17 pouces.

La citadine électrique par excellence

La Peugeot e-208 est équipée d’un moteur électrique de 136 ch, 260 Nm sous le capot. La batterie lithium ion a une capacité de 50 kWh et une garantie de 8 ans ou 160 000 kilomètres. Elle permet à ce véhicule électrique d’atteindre une autonomie de 340 kilomètres. Sur une borne de recharge rapide de 100 kW, elle se recharge à 80% en 30 minutes et sur des bornes de recharge Wallbox de 11 kW, elle est rechargeable en cinq heures environ (elle pourra également se recharger sur prise domestique).

Ce véhicule tout électrique est capable d’accélérer de 0 à 50 km/h en seulement 2,8 secondes et de 0 à 100 km/h en 8,1 secondes. Pour en tirer le meilleur parti, il est proposé avec trois modes de conduite : Eco, Normal et Sport. Il existe également deux modes de conduite (modéré et augmenté) pour favoriser la récupération d’énergie. Le confort thermique a également été amélioré dans cette version.

E-208

A l’intérieur se trouve le nouveau Peugeot i-Cockpit avec cet arrangement particulier d’instrumentation numérique au-dessus d’un petit volant. Le système multimédia est contrôlé à partir de l’écran tactile de 10 pouces. Dans l’habitacle, on notera également un décor en fibre de carbone sur le tableau de bord qui s’harmonise avec la sellerie mixte Alcantara/Gris Greval spécifique à cette Peugeot e-208.

La Peugeot e-208 est la voiture électrique de choix : elle représente déjà 30% des commandes de la marque au lion

Grâce à une autonomie homologuée de 340 km (cycle WLTP) et vendue à 29 850 euros en prix d’appel, la nouvelle Peugeot e-208 semble avoir trouvé son public. Et bien que les premières livraisons n’interviendront que début 2020, la nouvelle Peugeot e-208 représente déjà 30% des commandes mondiales de la nouvelle gamme 208.

C’est une bonne nouvelle pour Peugeot, mais cela montre aussi qu’il existe une demande sur le marché automobile pour les voitures électriques zéro émission et les voitures hybrides. C’est un marché dans lequel, avec l’arrivée de la nouvelle Renault Zoe, Opel Corsa-e et SEAT Mii électrique, le constructeur automobile doit encore plus persévérer. Force est de constater que le véhicule thermique traditionnel laisse peu à peu sa place aux véhicules hybrides rechargeables et au tout électrique… L’électricité semble être la meilleure alternative aux énergies fossiles.

intérieur-e-208

La question est de savoir quelle sera la taille de ce marché. Chez Peugeot, ils reconnaissent que l’effet de nouveauté a joué un rôle important dans ces mixes. Anne-Lise Richard, responsable des automobiles électriques chez Peugeot, reconnaît qu’au cours de la première année de commercialisation de la 208, la version électrique ne devait pas représenter un pourcentage aussi élevé des ventes. “En septembre, il y a déjà une diminution et nous sommes aux alentours de 25 % “.

Peugeot ne souhaite pas révéler à ce stade le volume que ce pourcentage représente dans les 10 pays où la Peugeot e-208 est commercialisée. Ils disent simplement qu’elle est bien reçue sur tous les marchés. De toute évidence, la Norvège est l’un des pays où elle est la plus vendue. Normal, dans les pays scandinaves, c’est la seule version proposée par Peugeot. Dans le cas de la Peugeot e-208, comme pour la Renault Zoe, la plupart des commandes sont passées avec une option de location-vente.

Un point intéressant est le doute que la voiture électrique génère en termes de valeur résiduelle, à savoir “combien elle vaudra dans quelques années ?”. C’est d’ailleurs une question récurrente lorsqu’on pense à l’achat d’un véhicule électrique. Contrairement à une voiture thermique dont le prix d’occasion est maîtrisé, qu’en sera-t-il des véhicules électriques ?

En France, 60 % des commandes de Peugeot e-208 ont été passées en location-vente. Ainsi, le client sait ce que ces véhicules électriques vaudront sur le réseau Peugeot à la fin du contrat de location. De plus, il est plus facile de vendre la voiture si vous parlez d’un forfait mensuel tout compris que d’un prix final.
La Peugeot e-208 n’est pas le seul modèle électrique préparé par la marque française. Dévoilé en juillet dernier, la Peugeot e-2008 sera le premier SUV électrique du constructeur. Elle partage la plate-forme e-CMP, le moteur et la batterie avec la Peugeot e-208.

La deuxième génération de la Peugeot 2008 est lancée avec une motorisation électrique de 100 kW (136 ch) et 260 Nm de couple. Il est équipé de batteries lithium ion de 50 kWh et promet une autonomie de 310 km. Peugeot offre une garantie de 8 ans ou 160 000 km sur la batterie, garantissant 70% de sa capacité de charge.

 

Crédit photo Peugeot