Peugeot E-2008, le SUV électrique

Le groupe PSA poursuit son engagement sur la voie de la production de voitures électriques : voilà l’arrivée de la Peugeot e-2008, la deuxième génération de ce SUV. Cette voiture électrique va faire tourner les têtes !

L’autonomie annoncée pour ce véhicule électrique est de 310 kilomètres et elle sera commercialisée et vendue sur le marché automobile début 2020.

Cette Peugeot e-2008 sera fabriquée dans l’usine Peugeot de Vigo, dont la production démarrera au dernier trimestre 2019 : les trois usines que PSA possède en Espagne, Figueruelas (Saragosse), Vigo et Madrid, sont déjà prêtes à accueillir la production des modèles équipés de motorisations électriques.

E-2008-peugeot

Peugeot veut s’imposer sur le marché des véhicules électriques

Tous ces efforts sont déployés pour répondre à la feuille de route du conglomérat français qui, en 2020, promet que 50% de ses modèles auront au moins une variante électrique, tout électrique ou hybride rechargeable. Et ce n’est pas tout : en 2025, tous les modèles de ses marques (Peugeot, Citroën, DS et Opel) auront une version électrique. Bref, les constructeurs automobiles européens continuent de courir contre la montre pour s’imposer sur le marché des véhicules électriques.

Ainsi, on retrouve cette Peugeot e-2008, ainsi que la Corsa-e et la Peugeot e-208, avec lesquelles elle partage une architecture. Sans oublier les hybrides, hybrides plug-in, Hybrid et Hybrid4 de l’Opel Grandland X et de la Peugeot 3008, également conçus sur la même plate-forme.

Ainsi, la Peugeot e-2008 est développée sur la plate-forme e-CMP de PSA, ce qui signifie qu’elle possède la même propulsion électrique et la même batterie lithium ion que la e-208 et la Corsa-e. Ainsi, dans ce B-SUV zéro émission, on retrouve le moteur électrique de 100 kW (136 ch), avec jusqu’à 260 Nm de couple, qui est alimenté par une batterie de 50 kWh. Cependant, il ne calcule pas l’autonomie électrique qui, dans le cas de ce SUV urbain, est fixée à 310 kilomètres théoriques en cycle WLTP.

Gérée par la boîte automatique à huit rapports EAT8, la Peugeot e-2008 offre trois modes de conduite : Eco, qui optimise au maximum la charge de la batterie, l’intermédiaire Normal (conçu pour la conduite quotidienne et axé sur le confort) et Sport, qui optimise les performances de ce B-SUV électrique.
D’autre part, elle dispose également de deux modes de récupération d’énergie : Drive ou Brake, le second étant celui qui profite le plus des ralentissements et freinages pour faire revenir l’énergie dans la batterie lithium ion.

La Peugeot e-2008 dispose également de trois modes de recharge. Elle peut recharger ses batteries branchées sur une prise domestique, en 16 heures pour les remplir complètement ; un Wall Box (bornes de recharge), avec une prise triphasée de 11 kW elle nécessite cinq heures et 15 minutes et une monophasée de 7,4 kW, huit heures ; ou un chargeur de 100 kW, pour une charge rapide qui lui permet d’atteindre 80% de sa charge en 30 minutes.

Technologie d’aide à la conduite

Esthétiquement, la variante électrique de la Peugeot 2008 se distingue des modèles à moteur thermique par cette seconde génération modernisée de calandre avant, de la même couleur que la carrosserie et à motifs horizontaux au lieu de verticaux, par son logo, qui devient bleu ou vert selon l’effet de la lumière, ainsi que par le nom ” e ” qui se lit à côté des rétroviseurs ou à l’arrière de la voiture.

habitacle-e-2008

De même, à l’entrée de l’habitacle, on retrouve une ligne verte sur le tableau de bord et les panneaux de portes, alors que les coutures du volant sont de la même teinte. La e-2008 est également équipée de la nouvelle instrumentation numérique holographique numérique 3D i-Cockpit, dont l’interface est également verte et affiche les systèmes d’aide à la conduite présents dans le reste de la gamme.

Il s’agit notamment du régulateur de vitesse adaptatif avec fonction Stop & Go et instructions de distance de sécurité réglables, du système d’aide à la localisation de voie (LPA), du freinage d’urgence automatique avec détecteurs pour piétons et cyclistes (qui fonctionne de jour comme de nuit à des vitesses pouvant atteindre 140 km/h), de l’alerte active pour changement de voie involontaire avec correction de trajectoire (de 65 km/h) et de la fonction périmétrique avec assistance complète au stationnement.

 

Crédit photo Peugeot