La Citroën E-Mehari

Il y a trois ans, Citroën nous surprenait avec la renaissance de sa mythique Mehari, mais dans une version électrique. La petite voiture d’antan vient chatouiller le marché des voitures électriques avec son lot de nouveautés et d’orinilalité. Il s’agit de la e-Mehari, digne héritière esthétique de toute l’originalité et la simplicité qui ont caractérisé la première Méhari en 1968. Aujourd’hui, plus de 50 ans après le lancement du modèle original, la marque française introduit plusieurs changements et améliorations pour la rendre plus confortable, pratique et fonctionnelle.

Ni berline, ni SUV, ni tout terrain, ni citadine et pas tout à fait cabriolet, elle est pourtant tout à la fois ! C’est désormais une voiture électrique comme on les aime, à la fois originale et innovante.

Un peu de renouveau pour la Citroën e-Mehari

En termes de performances, il y a peu de nouveautés. La nouvelle e-Mehari continue d’utiliser une motorisation électrique de 68 ch, assez puissante pour déplacer cette voiture avec aisance (son couple augmente de près de 20 % par rapport à la version précédente). Elle accélère et récupère beaucoup mieux qu’on ne le pense en raison de sa puissance, bien que la vitesse maximale soit limitée à 110 km/h. La batterie est au lithium métal polymère de 30 Kwh (LMP) de type sec et a une autonomie de 200 km en cycle urbain et 100 km sur route.

La Citroën e-Méhari 2018 a une autonomie homologuée allant jusqu’à 195 km en cycle mixte, et met 10,5 heures à se recharger sur une prise 16A, ou 16,5 heures sur une prise 10A ” maison “. Le couple maximal a été augmenté de près de 20 % pour atteindre 166 Nm et a la capacité d’atteindre une vitesse de pointe de 110 km/h.

citroen-e-mehari

Citroën e-Mehari désormais proposée avec un toit rigide

La principale nouveauté introduite par la marque dans la nouvelle e-Mehari est la possibilité de l’acquérir, en plus du célèbre toit en toile découvrable, avec toit rigide associé à deux vitres latérales et une lunette arrière pratique. Au cours de notre visite, nous avons pu constater une amélioration de l’acoustique et de l’isolation thermique par rapport à la variante avec toit en toile, ce dont nous sommes reconnaissants, surtout dans les jours les plus froids.

Avec cette nouvelle version, toujours sur la base de châssis du Citroën Cactus, nous pourrons nous déplacer autant dans des zones de plage qu’à la campagne ou à la ville pendant toute l’année. Si le temps le permet, et que nous voulons la décapoter, la voiture est équipée d’une clé pour enlever les ancres qui tiennent le toit (il faut environ 15 minutes pour effectuer l’opération), bien que la décision de l’enlever doit être prise avant de quitter la maison car il n’y a aucune possibilité de garder le toit à l’intérieur du véhicule électrique. Notre solution idéale serait d’acheter la voiture avec toit rigide et en même temps la couverture de toile pour pouvoir l’échanger dans les mois les plus chauds, puisqu’elle est beaucoup plus simple à enlever et à mettre et nous pourrons la garder dans la voiture.

e-mehari-orange

Citroën Mehari électrique avec 4 airbags

Sur le plan de la sécurité, Citroën enrichit également l’e-Mehari avec de nouveaux arceaux de toit en acier et 4 airbags (deux avant et deux latéraux), ainsi que des ancrages Isofix sur ses deux sièges à l’arrière. Elle dispose également d’un système de verrouillage centralisé, d’un allumage automatique des feux de croisement et d’un capteur de basse pression des pneus. La Citroën e-Mehari est équipée d’un dispositif d’avertissement des piétons, actif en dessous de 30 km/h, pour avertir les piétons de sa proximité.

Nouvel intérieur pour l’e-Mehari

La marque a voulu installer son Citroën Advanced Comfort innovante également sur le modèle ludique. Nouveau tableau de bord et volant, décoré dans la même couleur que la carrosserie, et nouveaux sièges plus enveloppants avec un nouveau rembourrage beige, lui donnant un look plus moderne, sans renoncer à l’aspect pratique d’utiliser des tissus facilement lavables (banquette et sièges).
Elle intègre le système “Easy Entry” qui facilite l’accès aux sièges arrière (les sièges conservent désormais la mémoire de leur position). Elle augmente également le nombre d’emplacements pour laisser nos affaires dans les portes et la console centrale. Démarrage et verrouillage des portes avec un porte-clés radio qu’il suffit de placer devant un lecteur situé au bas du pare-brise. Il permet également de débrancher la prise de courant, d’ouvrir les portes et d’accéder au coffre (capacité 200 litres), qui comprend un compartiment fermé de 78 litres qui se déverrouille également avec ce porte-clés.
Pour le choix de la couleur de carrosserie, la marque aux chevrons ajoute le blanc à la gamme au lieu du jaune et continue à proposer le bleu et l’orange. Ces couleurs sont combinées avec la capote en toile noire ou orange et le nouveau Hard Top noir brillant. Elle dénote dans le paysage des voitures électriques avec un look original et jeune.

e-mehari-capote

Et le prix ? La Citroën e-Mehari actualisée avec capote en toile et climatisation est désormais mise en vente neuve à partir de 23 500 euros ou pour 190 euros par mois, plus 87 euros de location de batterie. Si vous choisissez le modèle hardtop, vous devrez ajouter 1 390 euros.

 

Crédit photos Citroën