5 modèles de voitures électriques prévus pour 2020

voiture électrique en charge

Place aux citadines !

L’accès au centre des grandes villes européennes sera électrique ou ne sera pas. 2020 pourrait bien être la grande année de la mobilité électrique durable, aussi (ou surtout) dans les centres urbains. Les principaux constructeurs automobiles prennent position pour s’adapter à ce changement capital qui modifiera à jamais l’apparence (et l’air) des métropoles de notre continent.

Les limitations imposées aux véhicules privés qui sont mises en œuvre dans les grandes villes du monde entier, en particulier en Europe, stimulent le marché des voitures électriques et les grandes marques ne veulent pas manquer l’occasion d’étendre leur offre. Chacun entend livrer sa vision du véhicule électrique adapté aux centres urbains et à l’usage moderne des véhicules. Place au tout électrique !

Les constructeurs savent que le futur est en marche et, bien qu’il reste encore des années avant que le cœur de leur production soit ce type de véhicule, ils s’engagent déjà dans un ambitieux processus de conversion. Cette transition prendra un certain temps, mais elle changera radicalement le secteur automobile.

L’électrique a le vent en poupe

Les ventes de voitures électriques représentent encore un faible pourcentage du volume total, mais c’est une tendance en constante croissance. Au cours de l’année 2019, quelque 18 000 véhicules électriques ont été immatriculés, dont des voitures de particuliers, des véhicules industriels, des autobus et des motos. Sur le segment des voitures particulières, seulement jusqu’en Octobre, le chiffre a augmenté de 102% par rapport à la même période l’an dernier.

Nous sommes sur la bonne voie, même s’il reste encore un long chemin à parcourir pour atteindre les objectifs fixés par le ministère de la Transition écologique, qui estime à plus d’1 000 000 le nombre de véhicules électriques vendus en 2030. Une grande partie de cette croissance est due aux restrictions d’accès aux centres-villes qui sont promues par les règlements du gouvernement et les règlements de l’Union européenne. C’est pourquoi les constructeurs ont fait des véhicules électriques urbains une de leurs priorités.

Honda Urban EV

VE-honda

Elle devrait être commercialisée en Europe au début de l’année 2020, bien que l’on ne sache pas encore comment elle sera distribuée dans le monde entier. Il est fort probable qu’il n’y aura aucun problème pour atteindre l’Europe et, par conséquent, la France.

Elle a l’air adorable, petite, maniable et amicale. Elle aura une autonomie d’environ 230 kilomètres, une puissance de 136 cv et un prix d’environ 35 000 euros. Avec la qualité habituelle de la marque et son aspect ludique, entre rétro et pop, elle deviendra sûrement l’une des options les plus funs des véhicules électriques disponibles.

Mini Cooper SE

mini-electrique

Un classique qui a toujours su s’adapter à son temps et qui ne pouvait être laissé de côté dans cette course. Il s’agit de la première Mini 100% électrique, alimentée uniquement par ses batteries et bénéficiant du la base incomparable de la chaîne cinématique de la BMW i3. Cela lui donne une puissance de 135 kWh, soit 184 cv et une vitesse maximale limitée à 150 km/h.

Toujours aussi séduisante et dans le style habituel de la marque, elle a au moins les mêmes performances dynamiques que ses prédécesseurs à moteur thermique. Son autonomie est comprise entre 235 et 270 km et sera proposée avec de multiples options de personnalisation et les derniers accessoires et produits lifestyle.

Smart EQ fortwo

EV-smart-fortwo

Sans aucun doute, c’est la voiture urbaine par excellence, et désormais totalement électrique. La marque allemande mise sur ce modèle écologique à zéro émission qui propose également deux autres versions, la Cabrio et la Forfour. Le véhicule a été modernisé et présente des nouveautés très attractives telles qu’un habitacle plus arrondi, des phares à LED innovants avec différents éclairages, des roues plus larges, un pare-chocs plus volumineux.

En ce qui concerne les performances mécaniques, elle dispose d’un moteur synchrone de 60 kW, 80 cv, une accélération de 0 à 100 en 11,6 secondes, une vitesse maximale de 130 km/h, une autonomie de 140 à 160 km et un chargeur de 22 kW avec fonction de charge rapide qui fait passer une batterie de 10 à 80% en seulement 40 minutes grâce à une fiche triphasée. A partir de 23.820€.

SEAT Mii Electrique

VE seat mii

Elle promet d’être la voiture électrique du marché automobile espagnol dès son lancement en février 2020 : son prix sera de 21 230 euros. Elle est présentée comme un futur succès grâce à ses performances et à son bon rapport qualité/prix. La Seat Mii s’adresse à un public urbain qui veut un véhicule de dimensions réduites (3,56 x 1,65 x 1,48 mètres), économiquement accessible, sans grand luxe mais avec climatisation automatique, sièges sport chauffants, éclairage ambiant et technologies de sécurité telles que l’assistance au changement de voie involontaire, capteur de stationnement arrière et capteur de pluie.

Elle est équipée d’un moteur de 61 kW, d’environ 83 cv, qui atteint une vitesse maximale limitée de 130 km/h et une autonomie de 259 km à charge unique ou de 358 km en usage urbain, tous deux sous le cycle WLTP. La citadine ibère est petite, agile, dynamique et polyvalente. Un choix parfait.

Kia Soul EV

VE soul

Une voiture étrange, à mi-chemin entre une compacte, une petite fourgonnette, un look urbain et des touches de SUV. Mais c’est un grand choix pour son autonomie, son habitabilité et surtout pour son prix.

Elle est alimentée par un moteur électrique de 81,4 kW, soit l’équivalent d’environ 111 cv et une autonomie de 210 kilomètres grâce à sa batterie lithium-ion polymère à haute capacité, qui dispose d’un système de freinage régénératif (permet de recharger la batterie au freinage) et d’une charge rapide en 30 minutes. Lisse, calme et très bien équipée, le tout pour le prix incroyable de 16.000 €.

 

2020 ne devrait pas nous décevoir. Chaque véhicule électrique prévu pour cette année devrait afficher des performances à la hausse et un prix plus accessible que jusqu’alors. Bien évidemment, Tesla, Peugeot (PSA); Volkswagen et les autres devraient nous en mettre plein les mirettes !